L’élégance de la poésie

Je suis vraiment très heureux de vous accueillir sur mon site et vous remercie chaleureusement de m’accorder ces quelques minutes pour me permettre de vous présenter ma première œuvre poétique.

Étant donné que je vis en France, nation qui je le rappelle symbolise le pays de la poésie, de l’amour et de la liberté d’expression, j’ai pu la réaliser avec enthousiasme et en toute sérénité…!

Claudio Viglier

Afin toutefois de m’assurer que le fruit de mon labeur demeure intact, j’ai dû me résoudre à devenir un auteur indépendant. Ainsi, seul pilote à bord, j’ai pu garder le contrôle, avancer à mon rythme, demeurer authentique, inventif et original, sans restriction, modification, censure ou concession d’aucune sorte. Par la force des choses, je me suis donc abstenu de solliciter les faveurs d’illustres maisons d’édition, comme celles par exemple qui se contentent très humblement de 100% des droits, gracieusement prélevés sur les ouvrages de leurs vaillants auteurs si savamment sélectionnés, en échange d’une généreuse collection de jolis rêves, de délicieuses promesses et de quelques miettes croustillantes.

Afin de rester en phase avec la libre impertinente qui me caractérise, j’ai tout naturellement renoncé à me lier à quelque formation politique, idéologique ou religieuse que ce soit pour me vouer entièrement à la créativité artistique, authentique et inconditionnelle.

Oui, cet ouvrage s’est imposé à moi…, très certainement parce que je suis fatigué de devoir piétiner, de devoir patauger, de devoir régresser chaque jour davantage dans un monde claudiquant qui s’entête à marcher de travers, qui tourne honteusement le dos à ses responsabilités, qui fait crapuleusement l’impasse sur les vraies valeurs, qui court joyeusement vers sa perte, manipulé et dirigé par une poignée de créatures aussi mystérieuses que malfaisantes…

Dans ces conditions, au fond desquelles notre dignité humaine ne cesse de se “casser littéralement la gueule”, je caresse l’espoir- à la faveur des messages que contient ce modeste ouvrage- de tenter de faire palpiter nos cœurs pour qu’ils aient l’audace de se mettre en harmonie avec des émotions plus élevées, je caresse l’espoir de perturber notre fiévreuse conscience collective pour lui inspirer un monde plus sain, tandis que je chahute volontairement notre misérable égo pour le pousser à regarder en face sa manière d’être et de penser si peu charitable.

Bien entendu, tout au long de cette modeste et non moins délicate entreprise, j’ai gardé à l’esprit que mettre le doigt là où ça fait mal puisse irriter les personnes les plus sensibles et susciter à l’avenant de perturbantes modifications chez celles pas très à l’aise avec la remise en question et le travail sur soi. En plus, je me suis affablement efforcé de prendre en considération, dans la mesure du raisonnable vous vous en serez douté, le postulat que toute vérité n’est pas toujours bonne à dire.

En tout état de cause, je reste confiant à l’égard d’un possible changement et vous invite très cher lecteur, dans le but immuable de vous préserver et de vous choyer, de prendre toutes les dispositions intellectuelles nécessaires avant d’envisager une quelconque lecture de ces pensées si délicatement irrévérencieuses.

Merci de votre attention et de votre compréhension.